Le vendredi 15 Déc 2017 à 20:30


1808 ! l’Europe, plongée dans les guerres napoléoniennes, est tourmentée. Beethoven est déjà célèbre. Sa surdité progresse et le rend taciturne, suicidaire même. Il compose deux nouvelles symphonies la 5e et la 6e, qui sont créées dans un ultime concert avant le départ de Vienne, en 1808.

Malgré les faiblesses de l’exécution, la 5e laisse d’emblée une forte impression. « Le début le plus agressif dans une symphonie », commente le chef d’orchestre allemand Christoph Eschenbach. Beethoven aimait à dire : « entre plusieurs mélodies, je ne choisis pas la plus élaborée ou la plus belle, mais celle qui frappe le plus » Quatorze ans plus tard, en 1822, Franz Schubert écrit les premières notes de l’une des symphonies les plus célèbres de toute l’histoire de la musique ; Il ne la terminera jamais et personne n’explique ce mystère. Schubert meurt six ans plus tard, il a 31 ans. Sa symphonie inachevée sera créée quarante ans après.

Les 50 musiciens de l’Ensemble orchestral de Villefranche dirigés par Fabien Bernoud s’attaquent cette saison à un programme titanesque qui, s’il ne fait pas tomber les murs du Théâtre, saura nous faire vibrer incontestablement. Et rien que pour notre plaisir, s’ajoutera au programme l’ouverture de l’opéra peu joué de Mozart, Idomeneo, aux teintes enthousiastes comme l’insatiable joie de vivre du compositeur.

En partenariat avec le conservatoire à rayonnement intercommunal

Attention – Ce concert aura leu au Théâtre de Villefranche
Tarif : 16 €
Abonnés : 13 €


Lieu et Infos ? : Auditorium de Villefranche-sur-Saône

Chargement de la carte…


VOIR TOUS LES RENDEZ-VOUS DE L'AGENDA

Concerts de l’Auditorium – L’Ensemble Orchestral de Villefranche

Vous pouvez utiliser ces HTML onglets et attributs : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>