Le samedi 26 Jan 2019 à 19:00


C’est dans une Naples populeuse et bruyante que s’inscrit la courte vie de Pergolèse.
Une effervescence qui bat son plein durant la fête de la Vierge des Sept Douleurs, la semaine avant le Vendredi Saint. A cette occasion, on chante le Stabat Mater, le récit des douleurs de Marie.
Pergolèse, quelques mois avant sa mort à l’âge de 26 ans, reçoit la commande d’un nouveau Stabat Mater en remplacement d’une version précédente, celle d’Alessandro Scarlatti. Meurtri par la maladie, pleinement conscient que son temps est sans doute compté, il succombe quelques jours après la pose de la note finale. La partition autographe porte d’ailleurs une mention poignante, « Finis Laus Deo » (Fin, Dieu soit loué). Le très jeune Giovanni Battista Pergolesi laisse avec cette pièce un chef-d’oeuvre absolu que l’ensemble Fiori Harmonici, dirigé par Benoit Chrétien, se réapproprie avec sensibilité.
Un deuxième moment de grâce, parfois même à la limite du silence, est celui du Cum Dederit du Nisi Dominus de Vivaldi. Il complète ce poignant programme tout comme le concerto pour cordes et basse continue en si bémol majeur du même compositeur.

 


 
2 représentations : vendredi 25 et samedi 26 janvier
Tarifs : 24 € / 21 €


Lieu et Infos ? : Auditorium de Villefranche-sur-Saône


Concert Musique Classique – Ensemble Fiori Harmonici

Vous pouvez utiliser ces HTML onglets et attributs : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>